Articles

Remplacement d’une sole et d’un poteau cornier

Cette vielle longère cauchoise déformée par le poids des siècles (observez l’aplomb du mur) a vu la pérennité de son pan de bois menacée par l’utilisation de ciment. Résultat un poteau cornier et une sole totalement hors d’usage.

colombage a changer

colombage détérioré

poteau et sole à changer

poteau et sole sont  à changer

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nouvelles pièces de chêne sont travaillées en atelier à l’aide d’outils à main traditionnels : herminette, planes, divers ciseaux à bois.

outils manuels

Après mise en place et fixation, la maçonnerie périphérique est refaite avec un mélange de chaux et de sable.

Un aplomb renversant!

Un aplomb renversant!

Mur rénové

Le mur rénové

 

Restauration d’une façade en colombage

Voici la restauration d’une façade en colombage. Au Nord de Rouen, la région du pays de Bray révèle des constructions d’un colombage tout particulier. En effet les colombes (pièces verticales de la hauteur du mur ) ne sont pas apparentes commes dans les autres constructions à pan de bois normandes. Seules les pièces de fortes […]

réalisation d’un colombage à Rouen.

réalisation d’un colombage à Rouen

Dans cet article nous verrons les dommages que peuvent occasionner de mauvaises restaurations au fil du temps sur les maisons à colombage, et comment nous pouvons les restaurer avec des matériaux sains peu couteux, avec des méthodes à la fois modernes et traditionnelles.

Nous avons commencé par la dépose des menuiseries, des volets. Puis retirer l’enduit des murs (en bas à gauche), tout en gardant le torchis existant, pour le réutiliser ultèrieurement. Suite à l’enlèvement de la première peau, nous avons pu faire un diagnostic complet et ainsi chercher les solutions les mieux adaptées. Dans notre cas les rajouts de rustines en ciment, de laines minérales et de mousse expensive, pour notamment boucher les défauts d’étanchéité, ont eu raison du colombage (à droite). Les sous-bassements étaient pourris; les dégats étaient trop importants pour enviseager des interventions localisées.Nous avons donc décidé de refaire entièrement la façade.

Lire la suite

Salon de saint philbert s/ Risle

Face exterieur du pan de bois isolé avec de la paille Une belle journée pour présenter notre projet de maison normande à colombage, isolé avec des bottes de paille. Lever à 6h, pour être installé à 10h sur le site du prieuré de saint Philbert sur Risle. Je dois dire que 2h pour déballer tout, et lever les 2 pans de bois, ce n’est pas de trop. La matinée est vite passée, même si le nombre de visites est un peu décevant. C’est seulement vers 16h que ça commence à bouger, du coup c’est Cyrille qui me pousse un peu à lancer la démonstration de torchis. Je dois dire que je serais bien resté à l’ombre du mur ou il faisait bien frais ; c’est peut-être dû à la bonne isolation des bottes de paille ! :)

Allez c’est parti, il faut remuer le torchis qui a bien séché sous le soleil de la matinée. On remue, je piétine dans la gadoue et les visiteurs commencent à former un cercle autour de nous. Imaginez le tableau : sur fond de musique normande je dance la Pastourelles les pieds dans la boue au centre de la ronde formé par les visiteurs ! Et pour couronner le tout voilà les animateurs avec leurs micros !

« Merde ! Allez vas-y Cyrille parle toi !  » ba non c’est pour ma pomme et j’aime pas ça ! Enfin, heureusement que Cyrille nous a fait une bonne présentation ce matin, parce que moi je ne saurais même pas dire de quoi j’ai parlé.

Apres ce petit moment un peu désagréable, on peut enfin poser le torchis, et les questions commencent à fuser.

Voilà en résumé notre projet :

Lire la suite